top of page

Ce que vous devez savoir sur le Trouble Obsessionnel-Compulsif (TOC)

Ce n'est pas qu'une obsession :

Les comportements répétitifs, comme le lavage frénétique des mains ou la tendance à se sentir obligé de ranger constamment des objets, peuvent affecter de manière significative la vie sociale et personnelle d'une personne.


Lorsque les professionnels de la santé mentale parlent de Trouble Obsessionnel-Compulsif (TOC), ils ne font pas référence à des personnes simplement pointilleuses, voire maniaques.



Si vous êtes une personne qui aime avoir une maison propre et bien rangée ou si vous aimez boire une tasse de café tous les matins avant de travailler, vous ne relevez bien évidemment pas de ce trouble ! La frontière entre ces obligations auxquelles nous nous astreignons au quotidien et le Trouble Obsessionnel-Compulsif intervient par l'apparition d'un trouble anxieux lorsque les opérations à faire ne sont pas faites « dans les règles de l'art ».

Voici quelques précisions sur ce syndrome qu'il faut prendre au sérieux !


Le Trouble Obsessionnel-Compulsif (TOC) est un état d'anxiété qui s'installe lorsque la personne a des pensées indésirables, qui à leur tour provoquent la nécessité de répéter certaines actions. Les comportements répétitifs incluent : le nettoyage anormalement fréquent, la peur de se faire du mal ou de faire du mal aux autres, le lavage des mains à plusieurs reprises, les multiples vérifications de la fermeture d'une serrure, l'apparition fréquente de pensées négatives, voire la présence d'impulsions agressives. Une personne souffrant de TOC peut par exemple être agitée et présenter des symptômes d'anxiété lorsque les objets de la maison sont en désordre ou dans une position différente de celle d'origine. Voici cinq informations importantes sur le trouble obsessionnel compulsif (TOC) :


Le TOC n'est pas qu'une habitude :

Le Trouble Obsessionnel-Compulsif n'a rien à voir avec des habitudes. Alors que nous avons tous des habitudes qui nous guident quotidiennement comme déguster par exemple un bon café tous les matins, les personnes atteintes de TOC tombent dans un état anxieux à l'idée de constater que des objets dans la maison ne sont pas à leur place habituelle ou lorsqu'elles se souviennent qu'elles ont oublié de faire quelque chose qui ne relevait d'aucune importance.


Les personnes atteintes de TOC sont différentes :

Toutes les personnes atteintes de ce trouble ne présentent pas les mêmes symptômes. Certaines personnes peuvent développer des « tics » (par exemple, elles peuvent instinctivement épousseter ou vérifier constamment leur boîte e-mail sans but), tandis que d'autres ne développent aucun signe visible, mais ne s'inquiètent que de l'ordre et de leur vie.


Généralement, ces personnes sont solitaires :

Les personnes atteintes de troubles de ce type sont généralement obsédées par le fait de ne pas se trouver contaminées. Pour cette raison, de nombreuses sont celles qui préfèrent s'isoler et rester à l'écart des autres et se montrent ainsi bridées dans leurs actions en public.


La vie des personnes atteintes de TOC n'est pas parfaite :

Saviez-vous que les personnes atteintes de TOC peuvent être aussi désordonnées que les autres ? En général, les personnes obsédées par la propreté ont une maison propre et rangée, mais certaines personnes atteintes de TOC s'en inquiètent de manière plus répétitive sans agir pour autant.


Une thérapie existe :

Ce n'est pas parce que certaines personnes souffrent maintenant de TOC qu'elles le seront pour le reste de leur vie. Même les cas les plus sévères peuvent être traités avec l'aide d'un spécialiste, grâce à une thérapie comportementale. Bien sûr, ce n'est pas un remède universel, mais avec l'aide de cette thérapie, il y a des chances pour que leur vie deviennent au moins plus supportables.

Comments


bottom of page